Régler ses impôts dans un bureau de tabac (mais également les amendes et les factures des services publics), c’est maintenant possible en France. Des milliers d’établissements le permettent. Service testé dans une multitude de départements, le paiement dans plusieurs bureaux de tabac s’est popularisé dans la totalité du pays.

 

Le système est plutôt cocasse puisqu’il n’y a pas d’imposition sur les gains résultats des jeux de hasard. Ainsi, vous pouvez donc régler vos impôts chez des buralistes via ce système se basant sur la FDJ. Proposé dans presque vingt départements, découvrons tout ce qu’il y a à savoir sur ce système rendant possible le paiement en espèces chez les buralistes.

Où ce service est-il proposé ?

Ce service est offert dans plus de 5 100 bureaux de tabac présents dans plus de 3 400 villes. Ainsi, un des points forts du paiement en bureau de tabac est la multiplication des points de contact de proximité, permettant notamment de remédier à l’absence de la DGFiP (direction générale des Finances publiques) dans 1 600 de ces localités.

 

Actuellement, le système est en phase de test dans 19 départements. Parmi eux, nous pouvons notamment citer les Côtes-d’Armor ainsi que le Calvados. Durant l’étape d’expérimentation, se déroulant du mois de février à juin 2020, environ trois mille opérations ont été faites. Parmi elles, la plupart sont des factures locales et des amendes. Au final, il y a seulement 8 % d’impôts. En 2021, le paiement de proximité s’est étendu dans la totalité du pays. L’identification de chaque bureau de tabac s’effectue grâce au logo « Paiement de proximité ». Vous pourrez retrouver tous les établissements concernés sur une carte interactive. Au fil du temps, plusieurs bureaux de tabac rejoignent le réseau.

Pour qui ? Tous ceux qui le désirent !

Chaque administré peut se servir de cette option de paiement. Cette alternative cible les personnes peu à l’aise avec le paiement sur le web. La DGFiP continue également de cette manière sa stratégie de dématérialisation des options de paiement. La finalité est la facilitation des démarches pour environ 500 000 individus n’ayant aucun compte bancaire.

Comment payer ses impôts dans un bureau de tabac ?

Il est possible d’effectuer un paiement en espèces ou via carte bancaire, dans la restriction de 300 euros, pour les situations suivantes :

Les échanges sont effectués grâce à une infrastructure totalement sûre et sécurisée. C’est la Française des Jeux qui s’occupe de l’externalisation des encaissements. Les détaillants concernés peuvent recouvrer les paiements des contribuables pour le Trésor public, grâce au même terminal avec lequel ils sauvegardent les prises de jeu.

Que peut-on régler ?

À part les impôts (taxe d’habitation ou encore taxe foncière), il est aussi possible de régler des amendes, essentiellement les forfaitaires majorées et délictuelles, mais également les factures de services publics telles que par exemple celles des crèches ainsi que des hôpitaux.

Et pour ce qui est de la confidentialité ?

Afin d’assurer la confidentialité, l’usager effectue le scan du code barre de sa facture grâce au terminal Française des Jeux et règle le montant adéquat, en espèces ou par carte bancaire, au buraliste. Ensuite, un justificatif est donné à la suite de la confirmation de l’opération.

Est-il encore possible de régler dans un centre de finances publiques ?

À l’heure actuelle, cela est possible mais uniquement si la facture en question n’est pas dotée de QR code. Par contre, si la facture intègre ce fameux QR code (ce qui est de plus en plus le cas), il sera nécessaire de payer chez un buraliste. La finalité majeure est que les agents des finances publiques n’effectuent plus d’encaissements. Désormais, leur mission sera ainsi de donner de simples recommandations aux contribuables. Malheureusement, la CGT Finances publiques pointe du doigt ce nouveau système puisque la suppression de cette mission est la cause de disparitions d’emplois mais également de fermetures de trésoreries.

L’administration fiscale est encore utile !

Bercy a affirmé son désir d’un redéploiement du temps des agents afin que ces derniers s’occupent seulement de missions d’accompagnement des usagers. Signalons tout de même que l’administration fiscale est l’unique organisme compétent afin de donner des délais de paiement ou effectuer des demandes de recouvrement.

Laissez un Commentaire

Aucun commentaire encore

La loi Malraux : ce qu’il faut savoir sur le dispositif

La loi Malraux est une loi française relative à la conservation des monuments historiques et des sites. Elle a été promulguée le 4 décembre 1962 par le président de la République, Charles de Gaulle. La loi Malraux s’inspire de la loi italiana del Novecento sur les arts du XXe...

La défiscalisation, c’est quoi au juste?

La défiscalisation est une technique employée par les contribuables pour réduire le montant de l’impôt à payer. Elle consiste généralement à investir dans des produits fiscaux spécifiques, comme les actions ou les obligations, ou dans des programmes de défiscalisation immobilière. La défiscalisation peut être une stratégie efficace pour réduire...

Barème de l’impôt sur le revenu pour 2019

En 2019 le barème d’impôt sur le revenu a été revalorisé de 1.70% par rapport à l’année précédente afin de prendre en compte dans son calcul progressif l’inflation connue en France. Cet impôt est calculé via différentes tranches de revenus dont les taux d’impositions actualisés chaque année par la...

Déclarer ses impôts en ligne : notre guide pas à pas

Depuis plusieurs années, il est possible de déclarer ses impôts en ligne, que ce soit auprès du fisc français ou d’un organisme tiers comme les impôts fédéraux américains. Cette démarche présente de nombreux avantages, notamment en termes de simplicité et de rapidité. Les internautes ne connaissent cependant pas toujours...