L’administration fiscale gère de nombreux et variés systèmes vous permettant de diminuer vos impôts … en investissant dans les PME, en concevant de l’emploi, ou en faisant des dons aux organismes d’aide pour les personnes les plus démunies. Découvrons les trois réductions d’impôts les plus emblématiques.

Don aux associations : 75 % ou 66 % de baisse

Si vous désirez faire un don aux organismes reconnus « d’aide aux individus en difficulté », sachez que les dons permettent de bénéficier d’une baisse de 75 %. Sachez qu’il y a un plafond pour ces derniers : mille euros, et cela est inédit. En effet, en prenant en compte la situation actuelle liée au Covid-19, le gouvernement a fait le choix de doubler le plafond. C’est pourquoi si vous faites par exemple un don de 500 euros à l’association Emmaüs, vous profiterez d’une baisse d’impôt de 250 euros par rapport à votre impôt à payer cette année sur les revenus de l’an dernier (2020 dans ce cas). Comme pour tous les ans, les dons allant au-delà de cette limite, ou ceux faits aux associations « d’intérêt général » permettent de bénéficier d’une baisse de 66 %. Parmi ces groupes, nous pouvons notamment citer la Ligue contre le cancer ou encore l’Institut Pasteur.

 

Prenez bien en compte que cet avantage fiscal est une diminution d’impôt. Ainsi, si vous vous situez dans les plus de 55 % de foyers non imposables, faire un don à une association ne vous offre pas la possibilité de profiter d’un quelconque avantage fiscal. La baisse se démarque du crédit d’impôt. Effectivement, le crédit profite à la totalité des foyers fiscaux, même dans le cas où vous ne réglez aucun impôt. Lorsque vous employez quelqu’un (que cela soit par exemple un jardinier ou bien une aide à domicile), vous profitez d’un crédit d’impôt d’une valeur de la moitié du salaire, peu importe votre situation fiscale.

Épargner en vue de la retraite et diminuer le revenu imposable

Depuis début octobre de l’année dernière, le système d’épargne retraite a connu une grande simplification : l’unique placement auquel il est possible de souscrire afin d’économiser pour la retraite se nomme le plan d’épargne retraite, PER si vous préférez. Or, les placements de type Perp ou « contrat Madelin » peuvent rester actifs si leurs ouvertures ont eu lieu précédemment. Néanmoins, à l’heure actuelle, ils ne sont plus proposés.

 

Tout comme ses prédécesseurs, le PER permet de profiter d’un avantage notable pour ceux étant imposés lourdement : il y a déduction du versement que vous faites sur un plan d’épargne retraite par rapport à votre revenu imposable. Par exemple, si vous effectuez un versement de trois mille sur un PER, vous réduisez vos ressources imposables de cette année. Ainsi, si vous êtes un célibataire touchant 45 000 € de revenus d’activité en 2021, ce versement va diminuer votre revenu imposable à 42 000 euros, et normalement vous offrir un gain fiscal notable. Par contre, prenez bien en compte que l’impact de cette déduction fiscale est lié au niveau d’imposition. Ainsi, plus vous réglez d’impôts, plus la baisse est conséquente.

Investissement dans les petites entreprises afin de bénéficier d’une baisse de 25 %

Vous désirez apporter votre soutien à l’économie avec un investissement dans les petites entreprises ? C’est le moment idéal puisque la carotte fiscale est de 25 % au lieu de 18 %. Devant se terminer fin 2021, l’augmentation sera au final valable encore un an. Ainsi, si vous investissez 20 000 euros dans une société éligible, vous pourrez bénéficier d’une baisse d’impôt de 5 000 euros l’année prochaine, pour l’impôt concernant les revenus 2021. Si vous avez investi en 2020, ce seront évidemment les impôts de cette année qui subiront une diminution.

La nouveauté Ma Prime Rénov’

Apparu en 2020, le système d’aide Ma Prime Rénov’ est un dispositif d’aide. Son but est de prendre la place du CITE. Il s’agit du crédit d’impôt pour la transition énergétique. Depuis le début de l’année, ce dispositif peut être utilisé par la totalité des foyers, peu importe le niveau de revenus. En tout, quatre familles de revenus ont été conçus, selon l’emplacement du logement. La somme de l’aide Ma Prime Rénov’ dépend de plusieurs facteurs comme par exemple la nature du chantier effectué, l’emplacement de l’habitation principale (unique logement pouvant profiter du dispositif d’aide), sans oublier le niveau de revenus.

 

Afin d’effectuer une demande d’aide Ma Prime Rénov’, il suffit de se rendre sur la plateforme web suivante : maprimerenov.gouv.fr. Vous profiterez de la prime deux à trois semaines à la suite de l’envoi de votre dossier, si ce dernier est évidemment complet. Pour cela, vous devrez notamment fournir devis et factures. Par rapport à l’ancien CITE, cette aide (dont peut bénéficier chaque ménage) est donnée une fois les travaux terminés. Ainsi, il n’y a plus d’un an d’attente par rapport au crédit d’impôt transition énergétique (CITE) en 2020. Concrètement, cette aide est versée à la fin des travaux. Ainsi, il n’est plus nécessaire d’attendre le décalage d’un an. Auparavant accordée sous conditions de ressources, cette aide financière est désormais étendue à tous les ménages. Enfin, sachez que les syndicats de copropriétaires peuvent désormais profiter du système.

Laissez un Commentaire

Aucun commentaire encore

La loi Malraux : ce qu’il faut savoir sur le dispositif

La loi Malraux est une loi française relative à la conservation des monuments historiques et des sites. Elle a été promulguée le 4 décembre 1962 par le président de la République, Charles de Gaulle. La loi Malraux s’inspire de la loi italiana del Novecento sur les arts du XXe...

Comment déclarer ses revenus en 2019

Afin d’effectuer la déclaration de vos revenus sur le web en 2019, dotez-vous des trois éléments qui suivent : identifiant, numéro fiscal ainsi que revenu fiscal de référence. Si vous avez pris la décision d’effectuer la déclaration de vos revenus sur le web, cette dernière devra être avoir été...

La défiscalisation, c’est quoi au juste?

La défiscalisation est une technique employée par les contribuables pour réduire le montant de l’impôt à payer. Elle consiste généralement à investir dans des produits fiscaux spécifiques, comme les actions ou les obligations, ou dans des programmes de défiscalisation immobilière. La défiscalisation peut être une stratégie efficace pour réduire...

Quels sont les différents types d’impôts ?

Impôt sur le revenu, impôt sur la fortune, impôt sur les sociétés, taxes foncières… les impôts prennent différentes formes et concernent tous les Français. Mais quels sont les différents types d’impôts et à quoi servent-ils ? Dans cet article, nous allons vous expliquer les différents types d’impôts existants en...