Que vous soyez salarié ou indépendant, il vous est possible de définir le futur montant de votre retraite. Pour cela, il suffit de se servir de simulations en ligne avec des outils spécifiques. Une fois le calcul effectué, vous pourrez appréhender les revenus que vous aurez lorsque vous serez à la retraite. Découvrez différents moyens afin d’optimiser votre pouvoir d’achat à la retraite.

Cumul d’un emploi avec la retraite et/ou report du départ à la retraite

Il est possible d’envisager une activité professionnelle si en tant que retraité, vous dépendez du régime général ainsi que des régimes Agirc et Arrco. Or, même dans ce cas, ils auront droit à une pension. Si vous reprenez une activité salariée ou que vous atteignez l’âge légal de la retraite, vous y aurez donc droit. Il faudra aussi que le nombre de trimestres total nécessaire soit atteint et vous devrez faire valoir vos droits à une retraite à taux plein afin d’y avoir droit. Néanmoins, sachez que votre cotisation s’effectue à fonds perdu.

 

Pa rapport à vos droits à la retraite, faites-les valoir avec la surcote. Il faut savoir que la validation d’un trimestre civil au-dessus de l’âge légal concernant le taux plein offre la possibilité d’obtenir une majoration de 1,25 %. Cela représente un gain durable. En outre, sachez que la surcote donne la possibilité d’obtenir des gains des points par rapport aux régimes complémentaires. Ces derniers sont Agirc (Association générale des institutions de retraite des cadres) et Arrco (Association pour le régime de retraite complémentaire des salariés) pour les salariés du privé, Ircantec (l’Institution de retraite complémentaire des agents non titulaires de l’État et des collectivités publiques) pour les contractuels de la fonction publique ou encore RSI (Sécurité sociale des indépendants) pour les artisans ou les commerçants. Ce qui représente évidemment un point fort notable. Effectivement, cela permet la valorisation des pensions de retraites additionnelles que vous pouvez toucher.

Achat d’une résidence principale et investissement locatif

La majorité des futurs retraités sont inquiets de ne pas avoir leur propre habitat quand ils ne sont plus actifs. Effectivement, le règlement d’un loyer (ou même d’un remboursement) tandis que les revenus baissent est un poids réel sur les finances. C’est pourquoi l’achat d’une habitation principale durant les années actives est vivement recommandé. De cette façon, il n’y a plus le poste de dépense que représente le loyer (et/ou le remboursement de l’emprunt immobilier). Cela offre aussi la possibilité de toucher une pension de retraite nette de toute charge, à part celle de l’entretien de l’habitation. Signalons qu’il est possible de revendre votre habitation et en acquérir un plus petite. De cette façon, il y a une possibilité d’utiliser le reliquat en rente viagère ou effectuer un investissement dans l’immobilier locatif afin de toucher des revenus réguliers.

 

Une autre solution afin d’optimiser votre pouvoir d’achat en étant à la retraite est est d’opter pour l’investissement locatif. En vous servant d’un crédit immobilier, le financement de la totalité de votre projet d’investissement locatif est possible. Puis, les loyers touchés (ces derniers étant indexés par rapport à l’inflation) vous garantiront un revenu récurrent à la retraite. En plus, la revente et la génération d’une plus-value s’avère être possible. L’investissement locatif est aussi un moyen de défiscalisation performant. En effet, il offre la possibilité d’optimiser le pouvoir d’achat. Néanmoins, le danger majeur est celui de la gestion que cet investissement constitue (avec par exemple les loyers impayés).

Épargnez et investissez afin d’optimiser votre pouvoir d’achat en étant à la retraite

Pour votre retraite, voici quatre solutions répandues pour améliorer votre pouvoir d’achat.

Faire le choix d’un PEA ou d’un PEA-PME

Voici des produits offrant la possibilité de sortir en rente viagère exonérée d’impôt sur le revenu après huit années. En échange, il faut régler deux fois les prélèvements sociaux. Tout d’abord, cela doit se faire lors du changement du capital en rente. Il y aura alors un prélèvement sur tous les gains amassés depuis que le plan est ouvert. Puis, le prélèvement se fera sur les arrérages tous les ans. Néanmoins, le calcul des prélèvements cible seulement une partie des versements. Cette part est définie par l’âge que vous avez durant la liquidation de la rente. Ainsi, pour une sortie effectuée entre 60 et 69 ans, cela est de 40 % et dès 70 ans, le taux chute à 30 %.

Assurance-vie : effectuer des prélèvements défiscalisés

Dans le but de se constituer un complément de revenu retraite, il est difficile de trouver mieux que l’investissement dans une assurance-vie. Avec une telle option, il est possible d’effectuer la récupération de votre épargne en tant que capital. Une fois les huit premières années écoulées, vos revenus bénéficieront d’une excellente fiscalité : 7,5 % à la suite d’un abattement de 4 600 euros pour un individu seul tandis que pour un couple marié ou pacsé, cela sera de 9 200 euros. Concernant les prélèvements sociaux, sachez que ces derniers s’effectuent au taux en vigueur.

Optimiser son pouvoir d’achat à la retraite : PERP et Madelin

En mettant votre épargne dans le Perp (plan d’épargne retraite populaire) et le Madelin (produit d’épargne retraite individuel pour les travailleurs indépendants et les professions libérales), vous profiterez d’une fiscalité plus qu’intéressante. Il y a un plafond pour toutes les baisses d’impôt ainsi que la totalité des avantages fiscaux : pour chaque foyer fiscal, il est de 10 000 euros. Ainsi, cela restreint grandement votre recours. Par contre, l’avantage fiscal par rapport aux versements effectués chaque année sur un Perp ou un Madelin n’est pas situé dans cette enveloppe. En faisant des versements sur ces contrats, il y a une diminution du revenu imposable. De cette façon, l’impôt à régler baissera (diminution de la base de calcul). Au final, cet avantage est plus que pertinent pour les ménages ayant une imposition à haute tranche.

Le Perco pour une dynamisation des placements

Voici un produit d’épargne retrait collectif présent dans certaines entreprises : le plan d’épargne pour la retraite collective, ou Perco. Il offre la possibilité de se faire, avec l’appui de la société, une épargne retraite. Grâce à cette option, vous profitez de différents avantages par rapport au cadre fiscal et social. Le Perco permet de bénéficier d’une meilleure flexibilité concernant les possibilités de déblocage, surtout en comparaison avec les autres produits d’épargne retraite. Afin de pouvoir en profiter, il est nécessaire que la société où vous êtes en ait un qui est en place. Afin de toucher les montants disposés sur le Perco, (sans prendre en compte un éventuel déblocage anticipé), il faut que vous soyez évidemment déjà à la retraite.

Laissez un Commentaire

Aucun commentaire encore

Paiement des impôts possible en bureau de tabac

Régler ses impôts dans un bureau de tabac (mais également les amendes et les factures des services publics), c’est maintenant possible en France. Des milliers d’établissements le permettent. Service testé dans une multitude de départements, le paiement dans plusieurs bureaux de tabac s’est popularisé dans la totalité du pays....

Quels sont les différents types d’impôts ?

Impôt sur le revenu, impôt sur la fortune, impôt sur les sociétés, taxes foncières… les impôts prennent différentes formes et concernent tous les Français. Mais quels sont les différents types d’impôts et à quoi servent-ils ? Dans cet article, nous allons vous expliquer les différents types d’impôts existants en...

Les différentes manières de défiscaliser dans l’immobilier ancien

L’investissement immobilier est une solution intéressante pour se constituer un patrimoine ou préparer sa retraite. Cependant, les prix des biens immobiliers anciens ont augmenté ces dernières années, rendant cet investissement inaccessible à certaines personnes. Heureusement, il existe des moyens de défiscaliser dans l’immobilier ancien, ce qui permet de réduire...

Je vous guide dans la création de votre espace particulier sur impots.gouv.fr

Pour beaucoup de contribuables, la question de savoir comment créer un espace personnel sur le site impots.gouv.fr se pose. En effet, ce site est le principal endroit où l’on peut gérer ses impôts, faire sa déclaration, etc. Pour créer un espace personnel, il faut d’abord se rendre sur le...